Faciliter le montage des décors Miniart

Phase 1 : Enlèvement des excédents de matière.

Pour la plaque de base, casser les excédents en les pliant vers le bas tout en maintenant fermement la plaque. Le plastique se casse aisément en suivant la ligne de rupture.

Idem pour le les autres plaques. Commencer par les lignes rectilignes et/ou en suivant le contour du relief.

Voici les éléments après la phase 1

Phase 2 : Nettoyage des différentes plaques.

Les côtés qui se sont mal détachés sont à corriger au scalpel de même que le filet qui reste le long de la découpe. Et certaines chutes à enlever n’ont pas assez de matière que pour les casser sans dommages. Il faut danc utiliser le scalpel en suivant la ligne de séparation.

Découper les ouvertures (fenêtres, portes etc… )
On passe au sablage des pièces sur du papier émeri 100 de façon à faciliter une bonne connection avec la partie correspondante au moment du collage.

Phase 3 : Utilisation du carton mousse épaisseur 10 mm.

Des morceaux de ce carton sont découpés et adaptés aux mesures des parties à remplir.

Les creux sont enduits de colle blanche non diluée et la pièce de carton mousse y est installée. Et on remplit de la même façon tous les autres creux

Les 2 parties coincident parfaitement et on peut passer au collage

Phase 4 : Finition.

Les pinces peuvent être enlevées et il ne reste plus qu’à égaliser les joints entre les 2 parties au cutter. Si il y a des parties de matière manquante il faut boucher et égaliser .
Je recommande pour ce faire un mastic de finition tel que le MOTIP ( chez Auto 5 )

Ce produit, qui dégage une odeur assez forte, a l’avantage d’avoir un pouvoir d’adhésion performant.
Il ne faut pas mettre trop de mastic à la fois car cela augmente son temps de sèchage. Une fois sec il se travaille, sans se détacher, à la lime, au cutter, en le gravant etc…
Il est parfait pour renforcer un assemblage en utilisant ses excellentes propriétés de collage ou pour peaufiner les joints etc.