Mercedes G 4 (1939 production)

Produite par Daimler-Benz dès 1934 cette puissante 8 cylindres de 100 ( puis 110) chevaux pouvait emporter 6 passagers. Construite pour l’armée allemande elle s’ avéra beaucoup trop chère pour une production de masse et seulement 72 exemplaires sortirent des chaines d’assemblage et furent réservés aux plus hautes instances du IIIE Reich.

Le modèle est issu de l’excellente gamme ICM et , autant le dire tout de suite, réservé aux monteurs chevronnés. Certaines pièces sont très (trop) fines et le plastique assez cassant ne rendra pas le dérapage aisé.

Je commence donc par l’assemblage du moteur qui pourra faire l’objet d’une mise en details plus poussée pour ceux qui voudraient laisser le capot ouvert.

On arrive ensuite au chassis , et c’est là que ça se complique! Pièces miniscules, degrapage compliqué et numérotation des pièces ne correspondant pas toujours à la notice. Une attention toute particulière est requise……

Vient la phase plus aisée de l’assemblage carosserie

Enfin, ultime étape avant les sièges et les personnages

On en arrive à la phase de peinture. J’applique un primer noir “one shot” de chez Ammo mig au pinceau ( fidèle à mes habitudes)

Peinture sommaire du bloc moteur

On ça ensuite peindre et vieillir le capot moteur avec du Panel lien Tamiya

On va traiter de la même façon le reste du véhicule. Base acrylique au pinceau suivi d’un vernis brillant en trois passes légères à la brosse ronde

On réalise les ampoules des optiques en étiré transparent passé au dessus de la flamme d’un briquet jusqu’à obtention de la taille désirée. ..

Pour terminer, on pose les sieges et les vitrages. J’ai souhaité ici appliquer une teinte cuir marron plutôt que le noir conseille par la notice pour un simple souci d’esthétique

Je n’ai pas posé la décalque du tableau de bord, j’ai préféré peindre puisque, de toutes façons, celà restera peu visible….

On passé ensuite aux figurines qui, pour le coup c’est une excellente surprise, sont d’une très bonne qualité. La gravure est fine et même si les attitudes sont “passe partout” je les trouve suffisamment expressives. La peinture est entierement réalisée aux acryliques

On en arrive à la mise en place du diorama. Un cadre bon marché acheté en solderie dans lequel je viens coller plusieurs épaisseurs de Styrofoam, j’ajoute une référence RT model en plâtre. Les pavages sont gravés à la pointe sèche. La route est réalisée avec une reference Ammo mig de surface asphaltee . On peint l’ensemble aux acryliques et on dispose quelques feuilles mortes..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.