Deutsches Afrika Korps Part II

Deuxième diorama consacré à la campagne africaine de l’armée allemande,c’est,pour changer comme diraient mes amis,un antiaérien que je vous présente. En fait, il s’agit plus d’un “bidouillage” éxécuté en atelier régimentaire qui marrie le canon de flak 38 sur un chassis de Horch IA.

Le traité de Versailles ayant contraint l’embryon de la future toute puissante Werchmacht a un parc de véhicules militaires pour la plupart basés sur des chassis de véhicules civils, Auto Union et Horch produirent ce type de camion en quantité importante.L’arrivée des nationaux socialistes au pouvoir,en 1933,permit a l’armée de détourner leur utilisation initiale pour en faire des transports de troupe,véhicules de reconnaissance,radios,tracteurs d’artillerie etc,etc….

Les modèles nécessaires à la réalisation sont les vénérables kits Tamiya pour la Horch et Italeri pour le flak.Pourquoi ce choix alors que de nouvelles “moutures” sont disponibles et bien mieux abouties? Tout simplement parce que, comme tout maquetteiste,j’ai un stock à écouler!

Le montage,bien que “vintage”,n’appelle pas de commentaires particulier,j’ai choisi de remplacer les portes à l’avant par des sections de chaîne,la plateforme de tir est réalisée dans un fond d’assiette plastique pour pique-nique.Les peintures sont réalisées aux acryliques Tamiya et Panzer Aces.La plateforme de tir est plus rouillée pour suggérer l’utilisation d’une tôle de moins bonne qualité que celle du véhicule lui même.

Les figurines en résine sont également peintes a l’acrylique après un apprêt à la bombe Prince August,les éléments de diorama sont issus de “Dame Nature” pour certains et Mininatur pour d’autres.

 

 

 

Bergepanther ausf D mit Flak 37

Encore une fois, c’est avec cette dénomination à” rallonges”que je vous présente,comme vous devez vous en douter,un nouvel anti aérien. Comme dirait mon ami Claude:”eh bin,ça change!”

Le modèle,issu de la gamme HOBYBOSS ,est d’excellente facture.Pour une fois, je n’ai pas fait un montage en direct de la boîte,mais un panachage entre ce modèle et l’intérieur du Panther de dépannage de chez ITALERI(adaptation assez facile). Pourquoi,me direz vous? Simplement parce que lors d’une discussion sur ce modèle j’ai appris que l’original (dont existe quelques clichés) n’avait pas de trappes “conducteur et mitrailleur” mais un large puits protégé par un système de bâche dépliable.J’ai également pris quelques”libertés” avec le schéma de camouflage pour suggérer un modèle fin de guerre. Le revêtement zimmerit est réalisé en en mastic pour modélisme,avec des éclats éparses laissant apparaître le Minium.

Les figurines qui ne sont,à ce jour, qu’aprêtées intégreront une petite scénette par la suite et sont issues de la gamme DRAGON.A noter sur ces dernières une très grande qualité de moulage qui vous évitera le changement des têtes par des modèles en résine.

2 cm flak 38 auf Pz.Kpfw.I Ausf.A Flakpanzer I

C’est sous cette dénomination a “rallonge” typiquement germanique que se présente ce véhicule à vocation antiaérienne . Il présentait l’avantage de recycler les chassis obsolètes du Panzer I A,au détriment de la protection du personnel servant cependant.

Le modèle , issu de la gamme DRAGON,est comme a son habitude d’une grande qualité. Cependant, la notice est parfois difficile à appréhender et demandera une attention certaine. Pour ma part, j’ai pu constater un écart de 5mm(??) entre la partie supérieure et le chassis,rien de grave puisque aisément rectifiable avec un peu de carte plastique. Les figurines sont issues de la même marque et sont montées “en direct de la boîte”(tout comme la maquette d’ailleurs)

J’ai voulu tester ici la technique de la laque à cheveux sur une livraie hivernale.Cette technique demande un brossage parfois énergique qui n’est pas toujours compatible avec la relative solidité des plus petites pièces! Le doigté est donc de rigueur! Le socle est fourni par mon ami patrice et le titre est réalisé à l’aide de pâtes alimentaires.

 

BA 10 et Cosaques

Pour une fois, je déroge à la règle en présentant un modèle fini qui intégrera un diorama prochainement.Ceci afin de faire plaisir a mon ami Patrice qui ne comprenait pas pourquoi je n’utilisais pas ces mythiques cavaliers qui avaient été assemblés et peints il y a, aujourd’hui, bien longtemps.

La BA 10 est en fait une version blindée du camion trois essieux Gaz AAA.Sa production débuta en 1938,et on le retrouve lors du conflit soviéto-finnois de 1940. Lors de l’invasion germanique ,en 1941,son canon de 45 mm monté en tourelle couplé à une mitrailleuse de 7,62 mm montra ses limites face aux panzers. Ce qui n’empêcha pas l’armée allemande d’en récupérer un bon nombre qui,par la suite, se retourna contre ses anciens propriètaires où lors de la guerre menée contre les partisans fût réutilisée  sur d’autres théâtres d’opération.

La maquette est de la marque ALAN et, pour ceux qui ne connaissent pas,est à oublier tant elle est “mauvaise”. Le chassis en ma possession était complètement vrillé,l’ébavurage des pièces aurait mérité une “tronçonneuse”,bref il reste à espérer qu’un fabricant redonne ses lettres de noblesse a ce joli véhicule.Pour qui monte en direct de boîte,ce n’est pas une partie de plaisir. Reste la peinture sur laquelle il faudra vous appliquer afin d’avoir un modèle potable. Ici, la technique de la modulation zénithale a été appliquée grâce aux acryliques TAMIYA et l’empoussièrement avec les pastels DUST DIGGER.

Les deux cosaques assemblés sont issus de la marque ZVEDA et sont peints aux acryliques PRINCE AUGUST. Seules les lanières et autres sangles sont refaites en feuille de plomb. Il manque les épées que j’ai brisées malencontreusement.

Sd.Kfz.140/1 Aufklärungspanzer 38(t)

Lors de l’annexion de la Tchécoslovaquie,l’armée allemande fit main basse sur bon nombre de blindés dont le “très bon” 38t.Ce chassis fut utilisé comme tel lors de l’invasion de la Pologne puis lors de la campagne de France.On le retrouve en masse lors de l’opération “Barbarossa”. Il fut encore fabriqué, sous licence allemande, par les usines SKODA et servit de chassis pour de nombreuses conversions antichars ou automoteurs d’artillerie.Le modèle présenté est une conversion de reconnaissance armée d’une tourelle de 20 mm qui entra en service en 1944.

Il s’agit d’un véhicule de la panzerdivision “Grossdeutschland” en Béssarabie durant l’année 1944. La maquette est d’ITALERI et se monte en 12 phases, d’un accès facile pour le débutant.Même si elle est perfectible le modèle est de bonne qualité avec un niveau de détail suffisant. Les figurines sont issues de la gamme DRAGON et le fait qu’elles appartiennent a une unité de la Waffen “ss” montre l’hétéroclité des troupes a cet instant du conflit.Le moulin est de la gamme JAGUAR.

Le diorama met en scène une unité de reconnaissance mixte (Heer et SS) au petit matin quelque part  en Béssarabie