SKODA TURTLE :la peinture

Je ne reviendrais pas sur le montage de cette maquette ,vous retrouverez  l’article complet de celui ci sur nôtre site. Je vais vous exposer une voie possible,autre que l’aerographe, pour la mise en peinture de certains de vos modèles.  Je dis « certains » car seuls les camouflages à bords France où les  livraies uniques sont abordables par cette technique.

Je  réalise  d’abord une couche d’accroche avec les nouveaux produits Mig   » one shot primer ». Prevus pour être utiliser a l’aerographe ces derniers peuvent s’utiliser au pinceau mais je ne vous cache pas qu’il vous faudra une bonne dose  de patience et répéter les couches plusieurs fois. Ceci etant dit,la finition du grain est parfaite

IMG_20180121_170728

Je distribue ensuite les « tâches  » de couleur sur le modèle en ne cherchant pas à couvrir pour ne pas empâter la zone traitée

IMG_20180121_185553 vert foncé

IMG_20180121_192450 vert clair

IMG_20180121_210509 sable clair

IMG_20180121_210529 bleu gris clair( mélange savant de gris neutre,bleu roi et ivoire)

Les tâches » marron foncé « sont délivrées  de la meme facon. Il vous faudra  ensuite reprendre chaque tâche en eclaircissant plus ou moins selon l’endroit ( technique zenithale ou simple plaisir de l’oeil !). A l’aide d’une brosse  plate adaptée à  la  surface,vous allez, dans un premier temps,éponger sur du papier absorbant puis avec des mouvements circulaires ( un peu comme un brossage à sec ) vous allez traiter la zone. Plus vous eclaircissez, plus vous réduisez la surface. Cette technique appelée « fading » est très difficile à  appréhender  au pinceau, mais avec un peu de patience…

IMG_20180126_181659

On surligne ensuite ces tâches à l’aide d’un vert mélangé  au noir( n’utilisez pas de noir pur,l’effet contraste trop important ruinerait le travail du fading précédent ).

IMG_20180128_195634 les pneus sont traités avec une teinte caoutchouc foncé

IMG_20180128_195647 les mitrailleuses  de caisse reçoivent un gris acier de chez  » Métal Colors »

Après avoir pulvérisé un vernis satiné en bombe( seule concession au travail au pinceau)On appose les marquages, peu nombreux sur cette maquette

IMG_20180209_175004IMG_20180209_175015IMG_20180209_175029

On vient ensuite traiter les rivets( nombreux!!!)et les lignes de structure avec du Panel Line Tamiya


  1. IMG_20180209_183808

 

On en arrive au traitement du bas de caisse , peu visible une fois le modèle  posé sur sa base

IMG_20180211_150409 noir satiné pour le châssis,acier pour les blocs de transmission,et un peu de rouille pour les suspensions.

On va appliquer différentes teintes de pastels en poudre plus ou moins dilués  avec un vernis satiné en gel (vous le trouverez en magasin spécialisé  pour peinture,il sert au vernissage des toiles)

IMG_20180211_152858

Pour donner un peu de vie aux optiques des phares,  je réalise des ampoules grâce à  une grappe de plastique translucide étirée  que vous approchez d’une flamme. Le plastique en se retractant forme une petite bille que vous pourrez insérer dans l’optique

IMG_20180211_175032IMG_20180211_174636

Reste à peindre l’ampoule avec une teinte translucide orange Enamel

IMG_20180211_175220

Voilà, on assemble le haut et le bas,s’agissant ici d’un véhicule de police d’État major évoluant en milieu urbain j’ai choisi de pas trop appuyer la patine. On ajoute enfin, comme préconisé par le « Box  art », un petit fanion au couleurs nationales

IMG_20180211_183349_956IMG_20180211_183420_329IMG_20180211_183454_332IMG_20180211_183529_532IMG_20180211_183605_054

 

 

Peinture Visage Vallejo

En passant

Bonjour à tous,

Ayant suivi ce week-end un atelier donné par Christophe Nachtergael sur la peinture à l’huile des visages de figurines au 1/35ème lors de la journée Portes Ouvertes de Resicast , il m’a été demandé par un autre maquettiste les références Vallejo que j’utilise pour peindre les visage à l’acrylique.

Je lui ai promis de mettre ces références en ligne afin d’en faire profiter le plus grand nombre.

Ces références m’ont été données par un figuriniste (que je remercie au passage) lors d’un cours privé.

La peau :

La dilution doit être comme du lait.

Base : 876 + 927 + 817 (si jeune) ou 960 (si plus agé)

Éclaircies : Base + 927 (une goutte à chaque fois en plus)

Éclaircie finale : éclaircie + 815

Sur les arrêtes franches : 815 pur

Lavis d’ombrage : 939

Les yeux : 918 (ivory)

La barbe : jus léger de 968

Accessoires disponibles lors des expositions

En passant

Bonjour à tous,

Comme tous les maquettistes, nous devons utiliser divers accessoires afin d’agrémenter nos modèles et dioramas.

Nous avons donc développé, afin de ne jamais se retrouver à court au moment où l’on en a besoin, divers accessoires que nous utilisons couramment.

Nous mettons à disposition lors des expositions différents accessoires pour un prix modique (le prix couvant seulement l’acquisition du matériel de départ, le temps passé à confectionner les accessoires).

Les accessoires actuellement disponibles sont :

– Câbles métalliques de différents diamètre (0,45mm – 0,5mm, 0,6mm, 0,8mm et 1mm). En cours de test le 0,30mm et le 0,35mm.

– Cardboard (Allemagne et USA) WWII prédécoupés. En cours de traitement les cartons UK et différents cartons « Modernes ».

– Affiches de propagande et/ou publicitaire WWII sur papier fin : Allemagne, URSS, France, UK, USA. Affiches modernes prochainement.

– Vitraux (2 feuillets différents).

De plus quelques outils sont disponibles aussi :

– Règle de 15 cm / 5,905 inch.

– Set cutter (tout métal) + 6 lames + Tapis de découpe A6..

– Tapis de découpe A4.

– Tapis de découpe A3.

– Pot avec éponges (différentes formes) pour patiner vos modèles.

Au plaisir de vous voir en exposition, n’hésitez pas à venir jeter un petit coup d’œil à notre assortiment mais aussi à nous poser des questions.

Faciliter le montage des décors Miniart

Phase 1 : Enlèvement des excédents de matière.

Pour la plaque de base, casser les excédents en les pliant vers le bas tout en maintenant fermement la plaque. Le plastique se casse aisément en suivant la ligne de rupture.

Idem pour le les autres plaques. Commencer par les lignes rectilignes et/ou en suivant le contour du relief.

Voici les éléments après la phase 1

Phase 2 : Nettoyage des différentes plaques.

Les côtés qui se sont mal détachés sont à corriger au scalpel de même que le filet qui reste le long de la découpe. Et certaines chutes à enlever n’ont pas assez de matière que pour les casser sans dommages. Il faut danc utiliser le scalpel en suivant la ligne de séparation.

Découper les ouvertures (fenêtres, portes etc… )
On passe au sablage des pièces sur du papier émeri 100 de façon à faciliter une bonne connection avec la partie correspondante au moment du collage.

Phase 3 : Utilisation du carton mousse épaisseur 10 mm.

Des morceaux de ce carton sont découpés et adaptés aux mesures des parties à remplir.

Les creux sont enduits de colle blanche non diluée et la pièce de carton mousse y est installée. Et on remplit de la même façon tous les autres creux

Les 2 parties coincident parfaitement et on peut passer au collage

Phase 4 : Finition.

Les pinces peuvent être enlevées et il ne reste plus qu’à égaliser les joints entre les 2 parties au cutter. Si il y a des parties de matière manquante il faut boucher et égaliser .
Je recommande pour ce faire un mastic de finition tel que le MOTIP ( chez Auto 5 )

Ce produit, qui dégage une odeur assez forte, a l’avantage d’avoir un pouvoir d’adhésion performant.
Il ne faut pas mettre trop de mastic à la fois car cela augmente son temps de sèchage. Une fois sec il se travaille, sans se détacher, à la lime, au cutter, en le gravant etc…
Il est parfait pour renforcer un assemblage en utilisant ses excellentes propriétés de collage ou pour peaufiner les joints etc.