Ford V3000 S Maultier avec Flak 38 de 20mm

L’armée allemande ,pendant la deuxième  guerre mondiale ,a  utilisé un grand nombre de véhicules de leur production où  de prise. Présents sur tous les fronts, ces derniers ont été confrontés à la nature, parfois hostile, de tout type de terrains. Lors de la campagne à  l’est, les pistes détrempées imposèrent la création d’un  nouveau genre de materiel . En deposant l’essieu arrière  et en adoptant un groupe propulsif chenillé, la mobilité  sur sol meuble s’en trouvait grandement améliorée . Le « Maultier »( la mûle) était  né. Décliné sur plusieurs châssis,essentiellement l’Opel Blitz,j’ai choisi de vous présenter la modification sur chassis de Ford V 3000 produit dans les usines de Cologne jusqu’en 1941.

La maquette est issue de la marque Italeri et propose un Maultier équipé d’un canon de Flak de 20mm

 

IMG_20180202_155047

A l’ouverture de la boîte,la couleur est annoncée, il s’agit du modèle ICM reboîté agrémenté du vénérable  canon de Flak de la marque.

L’étape n°1 consiste à l’assemblage du moteur qui pourra être  détaillé  si vous choisissez une option capot ouvert. Une petite erreur de numerotation concernant la piece 28a sur le plan que vous retrouverez  avec le n°30 sur la grappe, mais rien de grave!

IMG_20180202_164109

L’étape 2, plus fastidieuse,vous permettra de realiser le chassis, d’y ajouter  le train avant(qui reste mobile) et d’intégrer le bloc . Prenez garde au bon alignement des pieces !

IMG_20180203_163524

Étape 3: Mise en place es accessoires de châssis et du pare chocs. Les pièces 5a et 3a sont particulièrement fines et cassantes, ayez la main légère  !

IMG_20180203_183030

Étape 4: structure chenillée,aucune difficulte particulière

IMG_20180203_183045

Etape5: train de roulement et chenilles. Patience et dextérité  à  ce stade( le plus ardu de cette maquette!) Les pièces sont hyper fines et très  cassantes,j’ai failli ne pas en avoir assez! Heureusement il y a une dizaine de pièces en  » rab ».

IMG_20180204_180016

Étape 6: poste de pilotage et cabine. Un oubli de numérotation sur le plan concernant le capot (piece 11)

Lire la suite

British armoured car: la peinture

Pour faire suite à  l’article précédent, je vous livre ici les photos de la peinture de la Rolls. Comme à  mon habitude,je ne travaille qu’au pinceaux, à la main levée. C’est à ce stade,à  mon avis, que l’on va rendre attractif un modèle. Mieux vaut une bonne peinture sur un montage exécrable que le contraire!

J’ai sommairement réalisé  l’intérieur en y ajouant plaques et compteurs,inexistants sur le modèle ,de toutes façons on n’y verra plus grand chose une fois la maquette terminée. Même traitement  pour la partie moteur et dessous de caisse puisque tout sera fermé received_1568224366624367received_1568224956624308received_1568225126624291received_1568225389957598received_1568225589957578received_1568225919957545

On arrive maintenant à l’application  du camouflage trois ton spécifique là, il ne faut pas que la main tremble!

received_1568226139957523received_1568226299957507received_1568226483290822

Ensuite, on procède aux éclaircissements à la brosse plate en utilisant la technique du brossage à sec.

received_1568226649957472

C’est aussi à ce stade que l’on procède  aux ombrages,le temps de séchage rapide des acryliques vous permettra de gagner du temps

received_1568226989957438received_1568227086624095

Arrive le stade des processus de vieillissement. Des tutos  ont été  faits sur ces techniques,je n’y reviendrais donc pas

received_1568227233290747received_1568227439957393received_1568227579957379received_1568227756624028received_1568227966624007received_1568228109957326

C’est maintenant l’ultime étape, on dispose des pigments dans les tons sable et on commence le travail de patine.

received_1568229383290532received_1568229526623851

Les optiques de phare du kit étant inutilisables je coule directement dans la pièce une colle cristal clear bicomposant qui sera teintée en clear enamel orange

received_1568228346623969received_1568230419957095

Voilà la belle anglaise est prête  à  rejoindre son socle

received_1568229383290532received_1568230319957105received_1568229783290492received_1568230013290469received_1568230743290396

Le bois en « trompe l’oeil »

Bonjour,

Je vous livre une technique qui vous permettra ,en quelques coups de pinceau, de simuler le bois. Il s’agit,ici,d’une plaque de désensablement de la Rolls blindée que j’ai en cours. Dans un premier temps, sur une couche d’apprêt grise,j’applique une teinte sable….

IMG_20180106_180904

Sur cette teinte de base, je dépose  de façon aléatoire des tâches plus foncées. Ici une teinte cuir et une autre noire à 50/50

IMG_20180106_181145

Avec ce même  mélange  dilué 50% d’eau, je trace le veinage du bois

IMG_20180106_181623

Je viens ensuite rehausser les bords et simuler une jonction entre  2 planches à  l’aide de noir pur très dilué

IMG_20180106_181923

Il reste à passer  une couche de clear orange translucide pour enrichir la teinte

IMG_20180106_182253

Enfin,les parties métalliques  seront traitées dans des teintes rouillés, celà  pourra sans doute faire l’objet d’un prochain article

IMG_20180106_183030IMG_20180106_183434IMG_20180106_184251

Il va de soit qu’il s’agit d’un exemple, les teintes et veinages du bois sont modulables  selon l’essence choisie.

Batiment Miniart

Bonjour.

Je vous propose quelques  clichés de la mise en peinture d’un bâtiment  Miniart. Je ne reviendrais pas sur le montage,un excellent article a déjà  été produit sur nôtre site. Je voulais donner une voie possible à ceux qui, comme moi,n’utilisent que le pinceau.

Dans  un premier temps, j’applique une teinte rouge brique sur l’ensemble

P_20171008_123803

Ensuite je procède à  un « eclairage » de type zenithal( clair en haut,plus sombre vers le bas)

P_20171008_160745P_20171008_160803

Après avoir déposer quelques touches de couleurs  différentes pour respecter les nuances de teintes que l’on retrouve dans un mur, je prepare la  » mixture » qui va me servir a faire les joints à savoir:

1- poudres de pigment dans les tons gris et  sable, mélangés selon la teinte que vous souhaiterez

2- White Spirit que vous incorporez de manière  à  obtenir une pâte assez liquide

3- badigeonnez généreusement  la surface de cette pâte

P_20171008_171337

Après quelques  minutes, frottez  la surface à l’aide d’un papier absorbant et ( c’est la que mon ami Lionel me dit: » c’est crade non? »)frottez une dernière fois directement avec les doigts. Le sébum  présent sur vos doigts apportera un  lustre incomparable à  vos briques

P_20171231_101734P_20171231_101755

Voilà, ce n’est pas si compliqué  de travailler au pinceau! Une dernière chose,  n’oubliez pas de protéger vôtre  réalisation par une couche vernis mat, sinon vous risqueriez de le regretterlors des phases de coulures ulterieures

British armoured car, pattern 1920

Une fois n’est pas coutume, je vais vous livrer quelques photos du modèle monté et en faire une analyse succincte. Il s’agit du modèle  édité par Roden, et ,autant le dire tout de suite,il n’est pas à  mettre entre toutes les mains! Entre les lignes de joint qui font penser que le moule à vraiment beaucoup souffert et les pastilles d’éjection surdimensionnées il faudra vous armer de beaucoup ,beaucoup,de patience pour ajuster certaines pièces. Le plastique très  cassant ne vous y aidera  pas ni, d’ailleurs, les quelques erreurs sur la notice.

Passées ces difficultés  vous obtiendrez un modèle  pour le moins »exotique » et il vous restera le plaisir de la peinture que j’aborderais bientôt . Je vous livre ici des clichés avec la couche d’apprêt réalisée grâce  au nouveau produit de chez Ammo Mig. Selon mon habitude application au pinceau ,assez ardue je dois dire, mais au final un super produit qui se tend relativement bien au séchage .

IMG_20171227_112443IMG_20171227_112507IMG_20171227_112557

IMG_20171227_190215IMG_20171227_190138IMG_20171227_185413IMG_20171227_190104IMG_20171227_190044